• La porte Saint-Nicolas

  • Ancienne porte fortifiée avec pont-levis

L’ancienne porte fortifiée avec pont-levis, dite Porte du Bourgneuf, vit arriver maints personnages importants : Henri II, accompagné de Catherine de Médicis en 1548, accueilli par les chanoines sous un arc de triomphe fraîchement peint, au son des tambourins ; Charles IX accompagné de la reine-mère fit un bref séjour en 1594 et la porte fut de nouveau décorée pour l’entrée de Louis XIII, en route pour les Alpes en 1629, puis de la reine Anne d’Autriche l’année suivante. Mais l’entrée la plus pompeuse fut celle de Louis XIV et de la reine, le 10 novembre 1669, où l’on tira le canon.

Depuis 1770, la nouvelle porte d’apparat voulue par le maire Maufoux pour mettre la ville au goût du jour et dessinée par l’architecte dijonnais Lenoir Le Romain accueille le visiteur venu du nord.

Dans le cadre dans nos visites guidées, vous admirerez les décorations de la Porte Saint Nicolas, dont les détails sont remarquablement conservés

Le Théâtre municipal à l'italienne (1864). En face, la Chapelle de l’Oratoire du XVIIIe siècle (fréquentes expositions).

La rue de Lorraine en prolongement immédiat de la Porte Saint Nicolas, avec ses nombreux hôtels particuliers aux belles façades Renaissance ainsi que ses commerces.

L’ancien couvent des Ursulines construit en 1697, devenu Hôtel de Ville en 1794.

Dans la rue du Collège, les Caves Patriarche dans l'ancien couvent des Visitandines et sa chapelle restaurée.
Dans la rue de Chorey (de l’autre côté du boulevard), Carmel du 19ème siècle avec statue du Petit Roi de Grâce.

HAUT